Depuis quelques décennies, et afin d’éviter tout parallèle avec la civilisation occidentale décadente, certains historiens mettent en avant une nouvelle interprétation de l’Histoire selon laquelle l’empire romain ne se serait pas effondré de manière brutale et irréversible. Revisite de l’histoire, qui prétend que les tribus germaniques largement pacifiques et romanisée se seraient intégrées à un empire romain qui n’aurait pas chuté mais se serait simplement transformé en une nouvelle société prônant le « vivre ensemble ». Cette nouvelle propagande ne résiste cependant pas longtemps à la réalité historique et aux fouilles archéologiques.

Apprenez en plus en lisant cet article passionnant : ici

Pour en savoir plus sur la chute de l’empire romain :

– Rome la fin d’un Empire, de Caracalla à Théodoric, écrit par Claire Sotinel (Professeure d’histoire Romaine à l’université Paris-Est Créteil)

Si vous aimez mes articles, n’hésitez pas à les partager sur les réseaux sociaux et à faire connaitre À la conquête de l’Histoire !

Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *